dimanche 18 avril 2010

Cabanes dans les arbres

cabane Est-ce que, par hasard, cette image n'éveille pas en vous un sentiment confus de bonheur perdu ?
Est-ce que, par hasard, si dans votre bande de copains, l'un (vous savez, celui qui est resté gamin) lançait, entre les cacahuètes et les grillades : "Eh, les gars, on se prend un week-end et on construit une cabane dans le gros chêne du bois des Paillets ! Ce serait génial, non ?!", est-ce que, par hasard, l'espace d'un instant, l'idée ne vous paraîtrait pas séduisante ?

Lire la suite

dimanche 8 juillet 2007

Le goût du sauvage

sauvage Comment expliquer... voyons... mmh.

Bon. Passez à la grande surface du coin pour acheter un beau poulet. Mettons 1kg800. Du bon. Du fermier. Label rouge, ou bio. Mettez l'affaire au four comme vous savez bien faire. Une bonne heure après, posez la volaille au milieu de la table, laissez votre œil caresser quelques instants la peau dorée et craquante de la bestiole, et enfin goûtez. Pas mal, hein ? Commun, mais plaisant.

Lire la suite

dimanche 4 mars 2007

La tuile et la brique

totem La Tuile - Cette fois c'est sûr. Déjà, plus bas, il y avait ces pas dans la neige. Du 43-44. Des empreintes bien nettes, avec un rebord arrondi et un relief légèrement atténué par le redoux. Deux jours, pas plus. Une foulée sûre, régulière, sans retour, suivant comme moi le chemin montant au buron qui m'accueillait depuis six ans au coeur de l'hiver.

Lieu hors du commun, pour quelques jours hors du temps. Choisissant délibérément des périodes rigoureuses, de gel, de neige, de pluie qui filtrent naturellement les volontés émoussées par le confort de la vie d'en bas, je m'y suis toujours trouvé seul, pour mon plus grand contentement. Mais là... le doute s'installe.

Lire la suite

dimanche 12 novembre 2006

Les comptoirs modernes

biere Y'a pas de doute, les temps changent...

1995. L'habitué pousse la porte du bistrot, salue à la cantonnade, s'accoude au comptoir, commande une bière et commence à causer avec ses potes en pianotant des doigts sur le zinc.

- Elle casse les verres à la voix !
- Moi, à la voix, je les remplis. Patron, la même chose !
In BC 95

Et tous, jeunes et vieux mélangés, de se taper sur l'épaule, de se raconter des pans de leur vie et de rire aux éclats.

Lire la suite

vendredi 10 novembre 2006

Duplo, le jeu éducatif et rigolo !

duplo duplo Digne fille de son beau-père... Pas encore 20 printemps, et déjà des envies de grands !
Pour l'instant, elle ronge son frein sur les routes à 70 menant vers la piste où elle renverse encore quelques plots. Mais on sent qu'elle rendrait bien la liberté à son troupeau de chevaux.
Je la sens impatiente. Du coup, je range un peu mieux les clefs de mon Transalp... Ca fleure bon les pique-niques printaniers au bout des petites routes sinueuses de nos montagnes tout ça !

Lire la suite

samedi 29 juillet 2006

Cournil

Cournil Connaissez pas le Cournil ? L'Auvergne produit du fromage, de la cochonnaille, un peu de vin, des montagnes, des chouettes copains pour aller dans ces montagnes, des motos, et le Cournil. Donc à peu près tout ce qu'il faut, ce dernier mis à part, pour bien remplir une vie.

Le Cournil, c'est autre chose. J'en ai vu des tas accrochés sur les rudes pentes des monts du Cantal, et je me suis toujours demandé ce qui pouvait bien pousser les paysans du cru à opter pour cette horreur absolue alors que la modernité produit des 4×4 dont on peut ne pas avoir honte pourvu qu'on en use à bon escient.

Lire la suite

mardi 25 juillet 2006

Silence et soi

« Lorsque l'on entre dans le silence,
lorsqu'on l'entend,
on prend conscience de soi,
parce que l'on n'entend plus que soi. »

Jørn Riel

dimanche 19 mars 2006

Mais qu'est-ce que c'est qu'ce blog !?

Cahier On peut se le demander à juste titre, car depuis qu'il existe (mai 2005), "Méjean" n'est probablement pas parvenu à se glisser dans une quelconque catégorie pouvant arborer fièrement une identité claire. Il est vrai qu'avec un titre qui ne recouvre que très partiellement son contenu, la classification n'est pas aisée. Et pourtant, sans aller jusqu'à parler de structuration, il a une certaine logique.


Lire la suite

lundi 13 mars 2006

Dormir dans mon Parlingoo !

Hamac ACTE 1 : J'ai acheté un ludospace. Littéralement, un espace de jeu... Un terme vide de sens donc, qui désigne les Partner, Berlingo, Kangoo et autres Doblo qu’on croise de plus en plus sur les routes de nos campagnes. Un engin de transport dans lequel on charge à la fourche les copains, les sacs à dos, les VTT, les raquettes et le chien. Enfin j’imagine, j’ai pas encore de chien. Ni de Parlingoo d’ailleurs, il est toujours en cours de montage. C’est long. Pensez, il faut que la boîte de vitesse en provenance d’Espagne rencontre le volant tout juste arrivé de Roumanie en même temps que les plaquettes de freins chinoises avant que l’assemblage ne commence sur les chaînes turques du nord de la France…

Lire la suite

dimanche 1 janvier 2006

Le Cauchemar de Darwin

Darwin Je ne vais pas ajouter un nouveau couplet aux nombreuses critiques élogieuses sur la qualité de ce film documentaire montrant les ravages de la mondialisation.

Simplement, contrairement à nombre de films qui posent sur la table un sujet tout ficelé avec le mode d'emploi pour l'interpréter, enfermant ainsi votre capacité de réflexion avec des images où tout est dit, où il n'y a rien à ajouter après les explications du narrateur, ce film-ci choisit d'ouvrir le champ des interprétations possibles, avec des images sans commentaire. Ecoutez parler les personnages qui se livrent, et laissez naître votre débat intérieur. Sans doute vous accompagnera t-il un certain temps… C'est toute la différence entre le Savoir dont nous abreuvent les premiers, et la Conscience que distillent certains autres, trop rares.

Lire la suite

jeudi 15 décembre 2005

Lieux hors du commun

Veillée J'évoquais, dans un précédent billet traitant de la communauté du libre, le principe consistant à prendre un objet, à l'améliorer puis à le rendre à la collectivité sans rien attendre en retour que la satisfaction d'avoir œuvré pour le bien commun, en dehors de toute préoccupation financière.

On me fera remarquer que ces contributions volontaires sont apportées à des œuvres de l'esprit (les logiciels), à des créations immatérielles pouvant de surcroît être facilement reproduites à l'infini et diffusées, et non à des biens palpables. Et que, donc, la chose reste assez simple. Et on aura raison.

Lire la suite

mardi 29 novembre 2005

Le mystérieux monde du libre

- ?
- Ben oui, le monde du libre !
- C’est un mouvement altermondialiste ?
- Rien à voir… Quoique… en y réfléchissant, y’a un peu de ça…
- Bon, t’expliques où tu gardes ça pour toi !?
- Ah non, ce truc, ça se garde pas, ça se diffuse tellement c’est surprenant. Mais faut commencer par le bon bout. Voyons…

Lire la suite

dimanche 6 novembre 2005

Le secret du couteau

Etoile Dans ma huitième année, un ami de mes parents, pied-noir et bourlingueur, est venu passer Noël à la maison, amenant avec lui deux présents qui allaient marquer ma vie: Astérix en Corse, et un couteau. Avec ce cadeau, donné d'homme à homme, j'ai taillé, creusé, fendu, sculpté, coupé, épointé, vissé et dévissé un nombre incalculable de choses. Puis je l'ai perdu. C'est souvent le destin d'un couteau dans les années de la jeunesse. Ainsi, parmi la ribambelle d'autres qui lui ont succédé, deux étaient des couteaux trouvés. Dont un que j'ai reperdu.

Lire la suite

samedi 5 novembre 2005

L'autre paradis

Le paradis sur terre. Mon petit coin de paradis. Des expressions très évocatrices, d'inspiration biblique. Des lieux communs aussi, que je n'ai pas voulu employer pour résumer platement mon petit domaine si singulier. Pourtant, c'est bien d'un paradis qu'il s'agit, mais d'un autre genre, qui ne doit rien au créateur mais tout à l'homme qui sait trouver seul sur terre un lieu pour son plaisir.

Alors, régulièrement, je monte au paradis.

Lire la suite

jeudi 3 novembre 2005

Le coin préféré du monde

A force de parcourir le Massif central à pied, à VTT, en raquettes ou à moto, on déniche une foule de petits coins où l'esprit et les sens se plaisent. De ces endroits qui vous font songer que vous resteriez bien là quelques jours si vous pouviez.

Lire la suite

dimanche 2 octobre 2005

Et fffloup !

Aussi immuable que le vieux chêne… Du brouillard qui un temps a recouvert le monde émerge à nouveau le bel arbre. Ses feuilles prématurément jaunies par le souffle glacé tombent une à une. Volent les griefs, tourbillonnent les regrets, et se posent et se dissolvent lentement dans le terreau nourricier où plongent les longues racines. L’arbre sera bientôt nu. Alors, puisant dans les strates anciennes de ses automnes, s’alimentant de sa propre histoire, il trouvera la vigueur et la beauté de ses printemps à venir.

Lire la suite

mercredi 8 juin 2005

La bricole dans les coins

Hello ! Salut. Vous me reconnaissez ?

Pardi ! Cette bricole qui ne paye pas de mine est l’invention graphique du siècle ! C’est une peccadille de rarement plus d’un centimètre de haut, mais c’est surtout un concept à elle toute seule.
Cette merdouille de rien du tout qui traînait dans les coins des cases de certaines BD de Marcel m’a fait mourir de rire pendant des années. Et au moment de scanner la bestiole pour un petit hommage à ce fabuleux scénariste et dessinateur, ça recommence !

Lire la suite

dimanche 5 juin 2005

Visite nocturne

Fouisseur Ouarf ! Alors lui, hier soir, il m’a mis de bonne humeur. Une belle bête, le plus gros que j’avais jamais vu (à vue de nez, 1 kg 400 vidé et désossé). Il est rentré dans la grange vers minuit, sans doute. Et je l’ai enfermé en rabattant la porte après avoir fumé une cigarette que je croyais être la dernière de la journée…

Repassant dans la grange pour y chopper un pot de confiture pour le déj du lendemain, j’entends un raffut de tous les diables qui ne laissait aucun doute sur son origine : une bestiole qui cherchait une sortie. C’était pas la première fois. De l’oiseau au chat, en passant par le crapaud et la chauve-souris (qui est une espèce de mélange des trois pas bien réussi) j’ai souvent eu à libérer des petits couillons qui d’ailleurs n’avaient rien à foutre là. Ca paraît facile et assez éloigné du coup d’éclat. Et ben en général, c’est loin d’être simple…

Lire la suite

vendredi 3 juin 2005

Le bivouac

Camp Peut être suis-je un peu trouillard. Mais peut être aussi ne suis-je pas seul à ressentir cette légère angoisse lorsque, la nuit tombant sur le petit coin choisi avec soin pour le bivouac, la vie environnante change de nature.

Ce n’est pas un manque d’habitude, je ne compte plus ces moments attendus entre tous et qui pourtant, chaque fois, produisent sur moi la même sensation de contentement profond mêlé d’inquiétude irraisonnée.

Lire la suite

vendredi 27 mai 2005

Non. Et pourtant, si...

Chêne Il y a des choses aussi immuables que le vieux chêne qui a abrité les premiers pas, soutenu la balançoire des jeux enfantins, caché les secrets des amoureux, rempli de quiétude le regard au long des jours de la vie a deux.

Un vieux chêne que les anciens ont connu là, et dont les enfants devaient des années encore ramasser les glands. Un bel arbre à peine remué par la brise et la bise et les tourments.

Lire la suite